Observatoire des Grands Chantiers – Bilan à fin juin 2020

Les retombées économiques directes ont atteint 176 millions d’euros sur l’année passée

A l’été 2020, 1,91 milliard d’euros ont été versés aux entreprises mobilisées par les chantiers depuis 2015. Plus de la moitié des retombées économiques concerne des entreprises bretonnes, essentiellement de la métropole rennaise et du reste du département. La ligne b du métro est le premier grand chantier en valeur, avec plus d’un milliard d’euros versé aux acteurs économiques.
En un an, l’activité sur les grands chantiers représente 1 300 ETP supplémentaires mobilisés. Soit 600 ETP de moins que l’année dernière, la crise sanitaire ayant ralenti les travaux. 
Les grands chantiers contribuent activement à l’insertion par l’emploi : 230 personnes supplémentaires ont signé un ou plusieurs contrats d’insertion l’année passée, portant le nombre de bénéficiaires à 1 500 depuis 2015. Les résidents des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville sont particulièrement concernés par le dispositif Atout Clauses, avec 530 salariés.

Mai 2021 – 32 pages