Sobriété foncière et zones d'activités

L'Audiar participe à un groupe de travail national.

Comment concilier sobriété foncière, développement économique et enjeux environnementaux ? Atteindre l'objectif « zéro artificialisation nette » appelle des mesures ambitieuses en matière d’aménagement économique des sites existants et futurs. Études, méthodes et enjeux, c’est l’objet des échanges au sein du groupe de travail, constitué du Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement), d’intercommunalités de France et de l’ANCT (Agence nationale de cohésion des territoires), qui s’est réuni début juin 2022.

Lancé en février 2022 par le Cerema, ce groupe de travail "Sobriété foncière et développement économique" s’appuie sur le partage d’expériences de ses membres afin de réfléchir à l’équilibre entre sobriété foncière et répondre aux attentes et besoins des entreprises pour maintenir la dynamique économique et la création d’emplois sur le territoire.
À cette occasion, l’Audiar a été invitée à présenter sa démarche d’étude Rennes Métropole. L’analyse, fondée sur 20 grandes zones d’activités économiques (ZAE) permet d’identifier quatre grands profils de ZAE qui sont autant de politiques publiques à imaginer pour optimiser et densifier ces sites mais avec de nouveaux outils et de nouvelles approches.

La session de travail en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=AgsjlF1uZYI&feature=emb_imp_woyt

Télécharger la présentation :