La dérive

Le vélo comme un mode découverte de l’espace fortement associé à un ensemble de sensations : voir les paysages, sentir les odeurs de la nature et de la ville, éprouver les ambiances, ressentir la glisse et l’effort. Mais aussi s’évader, se laisser aller dans des ambiances musicales, littéraires…

1. Marie, « Dehors, au grand air ! »
2. Emmanuelle, « S’évader en pédalant »
3. Dominique, « Regarder, sentir, photographier »
4. Laurent, « À vélo, équipé et connecté »
5. Laurence, « La mobilité en toute liberté »