La participation citoyenne

La participation citoyenne. Entre engagement et déception : réflexion sur les motivations des habitants ?
Comment l’idée de démocratie participative est-elle perçue par les habitants de Rennes Métropole ?

L’étude a mis en valeur les raisons de l’engagement ou de l’éloignement des habitants à l’égard des démarches participatives. Elle a surtout mis en lumière le fait qu'il s'agit de processus, qui paraissent a priori opposés, s’articulent en fait à la même logique d’individualisation que connaissent nos sociétés. En effet, on n’est pas a priori « participant » ou « non-participant », mais on le devient progressivement et cela à partir de points d’entrée similaires que sont l’intérêt personnel, le souci des autres et les valeurs que l’on défend. Ceci invite à être attentif aux conditions qui peuvent faire basculer dans le scénario « vertueux » ou en son contraire. Mais ceci n’explique pas tout car deux catégories d’habitants manquent à l’appel. Les démarches participatives doivent être attractives en permettant aux acteurs qui s’y engagent de développer leur identité personnelle, de pouvoir en tirer une relation positive aux autres et d’y trouver une reconnaissance sociale.

Avril 2013 - 36 pages