Le marché de l'occasion en 2013 dans l'aire urbaine de Rennes

 En 2013, plus de 7 700 logements d’occasion ont été vendus dans l’aire urbaine de Rennes. Après deux années orientées à la baisse, le nombre de reventes a progressé de 13 % en 2013, progression que l’on constate sur tous les territoires au sein de l’aire urbaine. Cette reprise des ventes ne s’est pas traduite par une hausse des prix. En effet, ceux-ci sont restés stables, se maintenant en euros courants au niveau d’il y a six ans, à l’exception des prix des maisons à Rennes qui ont enregistré une hausse forte et régulière (+23% en 6 ans). Si la diversité des produits offerts permet une relative diversité des profils des acquéreurs au sein de l’aire urbaine, cette dernière s’organise entre territoires dans un gradient régulier entre ville-centre, périphérie et couronnes de l’aire urbaine. Ainsi, les ménages qui ont accédé à la propriété loin du cœur d’agglomération sont plus petits, plus jeunes aussi, et disposent de revenus plus modestes.

Décembre 2014 - 8 pages